Vert de colère? Alors Chantez avec Pierre Perret:

© Adèle

13 janvier 2010

Sortie bd: Chick Bill de Tibet "Qui veut gagner des filons"


image-couverture-album-bd-chick-bill-qui-veut-gagner-des-filons-fond-rouge-chick-bill-ligoté-prend-coup-de-poing-dans-figureCe billet à propos de la sortie du 70ème album de Chick Bill : "Qui veut gagner des filons"  était prévue depuis plusieurs semaines.



Ce qui l'était moins, c'est le décès de son auteur, Tibet, que j'appelais "tonton Tibet" depuis 52 ans.


Difficile dès lors d'écrire un article sur un artiste tonton, quand celui-ci laisse un grand vide, un humour à toute épreuve, et des éclats de rire qui résonnent encore partout dans la maison.




image-kid-ordinn-et-dog-bull-se-recueillent-face-tombe-dessinateur-tibet
Une anecdote m'est revenue à l'esprit, c'était tout lui ça :
Nous étions allés en famille, manger chez lui, et, ma maman ayant oublié son parapluie, il lui renvoya par la poste, jusque là, rien de bien comique, sauf que, ce tonton blagueur avait passé son temps à attacher des serpentins à l'extrémité de chaque baleine du parapluie.
Résultat, lorsque maman a ouvert son pépin pliable (en plein rue bondée et pas la semaine du carnaval, bien entendu), une dizaine de serpentins colorés se sont déroulés sous les regards ébahis de la foule et la gène de ma maman qui en rougit encore aujourd'hui !


Les gags et les jeux de mots fusaient sans arrêt en sa présence, la moindre contrepèterie trouvée et il appelait ses frères, sa soeur, afin de faire partager ses trouvailles à toute la famille !
L'enfance les a soudés à tout jamais, et, ce n'est qu'à 76 ans qu'il eu le courage d'écrire ses mémoires sous le titre "Qui fait peur à maman?" chez L'Esprit des Péninsules (Préface d'Adamo)


Entre rire et larmes, tellement le récit est poignant, je vous livre ici l'épisode des chicons, grâce auquel, ma soeur et moi n'avons jamais été obligées de manger ces Astéracées à l'amertume légendaire:


[...] Je me rappelle particulièrement une fois où Pierrot et moi occupions l'infirmerie ensemble. On n'était pas malades, mais nous avions attrapé un truc contagieux et il avait fallu nous isoler. [...]
Un soir funeste entre tous, le souper était composé de "chicons", des endives en français. Le légume que Pierrot et moi détestions le plus. Celui que nous avions en horreur. Celui qui nous donnait des hauts-le-coeur épouvantables.
Un chicon sur le bout de la langue et c'était le vomissement assuré. A l'infirmerie, on n'avait pas la possibilité de jeter nos chicons aux cabinets. "Quand je reviendrai chercher vos assiettes, tâchez qu'elles soient vides, sion.. Croa Croa!"
Nous nous sommes retrouvés seuls, Pierrot et moi, devant nos assiettes nauséabondes. Nous nous sommes regardés. Dans nos regards, toute la misère du monde. Personne ne viendrait à notre secours dans cette infirmerie maudite! 
Condamnés à manger cette horreur de légume.. C'était ça ou la punition, la terrible interdiction de sortir le dimanche... Le jour où on voyait Maman. Le jour des crèmes glacées, du chewing-gum, DU CINÉMA !
Nous nous sommes mis à pleurer. C'était trop d'infortune, de détresse! Que s'est-il passé dans ma tête d'enfant ?
Brusquement, je n'ai plus supporté les pleurs de Pierrot! Ses larmes me bouleversaient plus que l'horreur que j'avais des chicons. Je ne voulais plus qu'il pleure, ça me faisait trop mal. Alors, j'ai mangé nos deux assiettes.
Oui! La mienne et la sienne, jusqu'au bout, avec à chaque bouchée des hoquets de dégoût. Comment n'ai-je pas vomi? Comment ne suis-je pas mort? Miracle! Du Guesclin, Bayard et moi... des héros purs et sans reproche.
Pierrot paie encore aujourd'hui, soixante plus tard, pour mon geste héroïque! D'ailleurs, je le lui rappelle très souvent, aussitôt qu'il y a du monde : "Pierrot, 'noublie pas les chicons!"
Je sens qu'un jour il va m'étrangler.[...]






















Qui fait peur à Maman ?













Il laisse une oeuvre impressionnante, et aura dessiné jusqu'au bout, pour preuve, la sortie de ce 70ème album de Chick Bill demain et du prochain Ric Hochet en mars (le 77ème).


Je laisse aux spécialistes le soin de parler de son oeuvre, pour cela, allez visiter des sites tels que :



Le 30 mai 2006, Tibet est fait "Officier des Arts et des Lettres" et reçoit une médaille des mains du Ministre de la Culture, Monsieur Donnedieu de Vabres. Voici le discours du Ministre à cette occasion : 












Discours de Renaud Donnedieu de Vabres



La veille, Tibet s'était vu attribuer le Prix Albert Uderzo pour l'ensemble de son oeuvre.
Difficile de résumer une si grande carrière en quelques lignes, je vous conseille donc de parcourir les excellents articles de Monsieur Didier Pasamonik.


Voici aussi le résumé de ce dernier Chick Bill, emprunté aux Edtions du Lombard:
Chick Bill aurait du savoir qu'en séduisant la plus jolie fille de l'Arizona, il allait faire quelques jaloux... Tandis qu'il s'apprête à convoler en justes noces avec la charmante Julie, voilà qu'une pléthore de sbires patibulaires commence à tourner autour de cette dernière. Les tristes sires œuvrent pour le compte d'un riche prospecteur de Phoenix, un amoureux transi qui devrait pourtant savoir que l'amour rend imprévisibles et dangereux les hommes les mieux intentionnés – oui, même Chick Bill !
Et pour terminer, cette chouette interview lors de l'émission Face à Face sur RTL en mai 2005. D'autres articles concernant Tibet en cliquant sur l'espace Tibet de ce blog ou sur le dessin colonne de droite.





































Au revoir tonton Tibet..











Tout en haut, l'illustration de Gaëtan de GdBlog et ci-dessus, 3 dessins publiés dans la presse (cliquez pour agrandir):

  1. Olivier Grenson
  2. Kroll
  3. DuBus

10 commentaires:

Wizzil a dit…

un bien joli hommage, trés émotionnant..
Courage à toi et toute la famille,
gros bisous

ps- j'ignorais qu'il y aurait un prochain album de Ric Hochet, j'en étais fan

Sylvaine a dit…

Je m'associe à Wizzil: voilà un très bel hommage.
Toutes mes pensées t'accompagne:)

Manny a dit…

Bel hommage en effet, très personnel évidemment. Bon courage à vous tous.

helene a dit…

Les aventures de Ckik Bill ont berçées mon enfance.
Je m'amusais à décalquer, recopier,... les dessins des personnages...
L'intelligence de Petit Caniche, la "perfectitude" de Chik Bill, la gentillesse de Kid et la bêtise de Dog,....aaaaah que de beaux souvenirs.

Comme il a du être agréable d'avoir Tibet pour oncle.

J'espere que tout les partages, tout les plus beaux souvenirs comiques, émouvants,tendres,...que tu as pu avoir auprès de lui seront pour toi un souffle de vie, d'amour et de joie tout au fond de ton cœur.

Toutes mes pensées les plus affectueuses

Michèle a dit…

@ Wizzil & Sylvaine & Manny & Helene : MERCI+++

fredheas a dit…

Désolé @Michèle, j'étais passé au travers de ton billet!
Cela fera un grand vide de ne plus voir de nouvelles aventures de Chuck Bill ou de Rick Hochet du célèbre Tibet!
Superbe hommage de ta part!
Belle journée à toi! ;-)

Michèle a dit…

@ fredheas : Cool Fred, tu ne peux pas être au four et au moulin!! J'espère que ta semaine se passe bien, merci de te promener par ici malgré ton horaire de ministre.

NoTTo a dit…

Bravo pour cet article TRES complet sur "Tonton". J'ignorais ce petit surnom.
Je vous invite à consulter l'article d'un ami dessinateur qui a aussi réalisé un dessin d'hommage.

http://alaind.over-blog.com/article-hommage-a-tibet-42279666.html

Michèle a dit…

@ NoTTo : Grand merci pour ta visite et ton gentil commentaire. Je viens de faire un tour sur "Camille & Stanislas" : très sympa, bravo, et merci aussi pour le super lien que tu laisses, le dessin d'hommage d'Alaind est vraiment très touchant. (Pour "tonton", ce n'est pas un surnom, c'était tout simplement "mon vrai tonton" ;o)

Anonyme a dit…

Très émouvant ton hommage... très bien écrit !! j'adore l'épisode du parapluie, un gag comme on aime !! le sourire de tonton tibet sera toujours dans les yeux de sa famille et dans ses albums de BD qui continueront à faire le bonheur des amateurs !!
J'ai visionné toutes les vidéos, et je répète qu'un grand regret sera de n'avoir pu le croiser un jour !!!
Bisous de maco

Enregistrer un commentaire

Votre avis est important