Vert de colère? Alors Chantez avec Pierre Perret:

© Adèle

20 juin 2008

Severine Suzuki: non pas une nouvelle série de moto


Mais bien une jeune fille qui a du cran: Regardez comment en 1992, alors âgée de 13 ans lors du sommet de l'ONU à Rio elle montrait déjà sa détermination face aux urgences pour la planète, (visionnez la vidéo ci-dessous : 6'41")

Elle a eu le cran:
  • d'avoir récolté avec des amis de son âge l'argent nécessaire pour se rendre depuis le Canada jusqu'au sommet de l'ONU au Brésil
  • de faire face à ces hauts placés sans trembler ni bafouiller, d'une voix claire et déterminée.
  • de dénoncer tout haut ce que beaucoup pensent tout bas et taisent, clamant que cela ne servira à rien.
Elle n'a pas fait pas que dénoncer, elle continue en agissant, regardez sa biographie.. et qu'au moins, cela serve d'exemple et fasse taire les critiques faciles et acerbes de certains...




Severn Cullis Suzuki



Étudiante de 20 ans, elle a travaillé activement pour l'environnement depuis l'école maternelle.


Elle a travaillé avec des peuples indigènes en Colombie Britannique, en Asie du Sud-Est et en Amazonie pour protéger les forêts menacées par la déforestation.


Adoptée dans le Clan Raven de la Nation Haida, elle a reçu le nom de Killthgula Gaayaa, Bonne Oratrice.


Elle a Fondé l'Organisation Environnementale des Enfants (ECO), un petit groupe qui a recueilli des fonds pour participer au Sommet de Rio en 1992, "pour agir comme une conscience face aux décideurs".


Prenant la parole dans de nombreux lieux : le Forum Global, le Parlement de la Terre, la Session Plénière du Sommet de la Terre, elle intervient régulièrement dans des écoles, des sociétés, des conférences et des réunions internationales sur la nécessité de changer nos valeurs, d'écouter les enfants et d'agir comme si leur avenir était important.


De même, en tant qu'invitée et présentatrice de télévision, elle a participé à un grand nombre de programmes au Canada, aux États-Unis et en Grande Bretagne. Elle a écrit de nombreux articles sur des thèmes environnementaux et a publié un livre. Elle a reçu le Prix Global 500 en 1993 (attribué chaque année par le Programme des Nations unies pour l'environnement).
OK, le monde n'a pas changé suite à son discours, mais les prises de conscience sont importantes, quand verrons-nous un réel changement dans nos habitudes ?


Sans doute le prix élevé de l'énergie va-t-il comme un mur nous arrêter net et nous obliger à devenir plus créatifs, plus respectueux, plus conscients...


Pour info, grâce au blog de Bande à part, un passage audio de Séverine en 2005 où vous pourrez trouver des infos et des liens afin de mieux vous documenter sur cette famille motivée par l'environnement : son père, le Docteur David Suzuki de la Fondation "David Suzuki" milite depuis des dizaines d'années pour l'environnement...


On comprend mieux l'ardeur de la petite Séverine à l'époque et le projet qu'elle continue aujourd'hui.






6 commentaires:

LISE a dit…

Voilà quelqu'un de bien déterminée. Merci de nous la faire connaître.

Christie a dit…

Oui et je relaie ton article.
Bonne fin de semaine.
Amitiés.

Anonyme a dit…

je viens de recevoir um mel,tu m'as amené au bord des larmes, tu dis ce que tout le monde pense, je suis moi-aussi trés concerné pour le futur de nos petits...mais..mais malheusement "greed prevails" et comme d'habitude rien ne sera fait..ou alors il sera trop tard...
je t'adore séverine, ne perdons pas le moral XXXXGérard

Anonyme a dit…

l'un des plus beau discours depuis des dixaines d'années
l'auditoire a du etre sourd puisqu'il n'a rien changé
une personne de valeur cette severine, nos enfants devraient tous penser ainsi...
au boulot mesdames et messieurs afin que dans 50 ans tout est changé !!!
nos enfants ont autant besoin d'amour que d'eveil et ils comptent sur nous...aujourd'hui fera demain !!!
en allant de l'avant avec des valeurs comme celles ci nous y arriverons !!!

Mr Dark Monk a dit…

Le problème de bien des gens aujourd'hui c'est que la voix des enfants, elle est écoutée, elle nous fait vibrer aux larmes, Oh mon Dieu c'est tellement vrai et touchant ce que cet enfant dit. Oui mais dix minutes après, c'est oublié et ce qui revient sur le devant de la scène n'est que pures fantasmagories politico écologistes, la dénonciation est faite par les enfants, les réponses doivent être trouvées par les adultes. Et si ils n'en sont pas capables, Severrine le dit très bien, il faut qu'ils "arrêtent la casse".

Mais l'émotion ? Qu'est ce qu'on en a à faire de l'émotion que ça nous procure quand on entend cette vois enfantine nous balancer à la gueule des vérités qu'on voudrait masquer, qu'on voudrait oublier. C'est pas tant le fait qu'on en ait la larme à l'oeil qu'il faut remarquer, c'est le fait que ces vérités elles sont vraies, elles sont terribles, et qu'il faut les changer.

La solution c'est pas d'écouter plus d'enfants, ou d'écouter tous les enfants, c'est de les écouter mieux !


[Soit dit en passant, ne me prenez pas pour un hypocrite moralisateur, je ne le suis pas encore, je n'ai que 17 ans mais ça viendra.]

Anonyme a dit…

Bonjour,
Ton comportement donne Espoir... Bon courage, les choses finiront par évoluer... On est ensemble !

Enregistrer un commentaire

Votre avis est important