Vert de colère? Alors Chantez avec Pierre Perret:

© Adèle

16 septembre 2009

Le lait en crise solutions ou grève générale en Europe ?


image-chat-boit-lait-sortant-pis-vacheLa crise du lait est bien réelle, en Belgique comme ailleurs en Europe.


Ce mercredi après-midi, ce ne sont pas moins de 3 millions de litres de lait qui ont été déversés sur un champ non loin de Ciney.

La sincérité et la détresse de l'agricultrice interviewée (Voir la première vidéo: 1'44) parlent mieux qu'un long discours de ministre, souvent loin d'une certaine réalité. (extrait JT RTBF 16-09-2009)


Ne connaissant pas assez le problème de fond, je ne veux pas entrer dans la polémique, juste montrer un exemple à suivre (voir la seconde vidéo : 2'12")


Cet agriculteur n'a pas attendu l'aide de l'Europe pour survivre, il tente de vendre son lait "en vrac" directement dans une grande surface.


Vous venez avec votre consigne et vous remplissez vous-même à la machine, 1€/litre pour du lait frais, un régal.


Cet agriculteur a été créatif, mais pourra-t-il tenir?


Il faut au moins qu'il puisse vendre 30 l de lait/jour pour amortir sa machine, et, pour qu'il gagne sa vie, il faudrait en vendre 100 litres/jour.


Habitants de Florenville et de ses alentours, 
m-o-b-i-l-i-s-e-z vous!


Il faut faire passer le message, c'est dans l'intérêt de tout le monde, je ne vois aucun point négatif à cette initiative, mais je ne travaille pas dans le domaine du lait.


Si vous avez un avis, n'hésitez pas, laissez-le ci-dessous je le boirai comme du petit lait !


PS : ce dimanche 20 septembre, je découvre sur le site d'OXFAM, Magasins du monde L'appel à la solidarité avec les producteurs de lait.


Concrètement vous pouvez:


* Via leur pétition en ligne, interpeller les mandataires politiques aux parlements Fédéral et Wallon ainsi que les Ministres de l'agriculture monsieur Lutgen et madame Laruelle pour qu'ils défendent, au niveau européen, politique laitière qui maitrise la production, évite la surproduction, garantit des prix justes aux producteurs et protège l'environnement.


* Vous approvisionner dans différents points de vente et chez les producteurs à un prix juste négocié avec eux. Des renseignements pratiques sur ces points de ventes seront bientôt disponibles sur notre site.


* Vous montrer solidaire des revendications des producteurs en affichant publiquement l'affiche téléchargeable (PDF) ici.






6 commentaires:

Véro (dietimiam) a dit…

L'idée, sur le principe, n'est pas mauvaise puisque c'est le rapprochement du consommateur avec le producteur.

En revanche, avant d'acheter son lait, il faudrait au moins visiter sa ferme, voir comment ses vaches vivent et sont nourries. Il faudrait être sûr aussi qu'il ne leur donne pas d'hormone ni d'antibiotique.

Perso, je suis plutôt une anti lait, aliment non indispensable et souvent poison....

Maintenant, c'est vrai que si, par goût, on aime ça, il vaut mieux un verre de lait cru provenant directement d'un producteur qui aime ses vaches :)

fredheas a dit…

Avec la fin des quotas de lait au début 2010, le prix du lait chute... et les mécontentements des agriculteurs augmentent en flèche!
Pas facile tout ça! :-(
Bonne journée à toi @Michèle! ;-)

Philippe a dit…

ha mais c'est pas du poison, quand on pense que des populations d'enfants meurent parce qu'ils n'en ont pas, sinon la solution, c'est à l'Europe de la trouver, à la politique qui doit se hâter de retrouver son sens premier et oublier les chapelles de pouvoir, mais le gros problème ets plus vaste, on pense économie(c'est mondial) et en politique on en est encore au continental et encore... Un bon exemple, la faillite des banques, mondial et national, pareil pour le lait, il faut réguler au niveau des marges bénéficiaires des intermédiaires et mieux payer les producteurs mais je pense qu'on en est loin malheureusement...
Bonne journée à toi, Florenville je connais très bien, c'est beau par là aussi.

assurance a dit…

oui je trouve ça un peu exagéré tout de même, comme dit Philippe ce n'est pas du poison tout de même !

Michèle a dit…

@Véro - @fredheas - @Philippe - @assurance
Dans le sens poison, Véro voulait parler de la difficulté de digestion du lait pour les adultes en général.
pour la suite, il semblerait que ça bouge à Bruxelles, j'espère que les agriculteurs ne seront pas obligés de recommencer..
Merci à vous 4 pour votre intérêt.

Assurance décès a dit…

Oui ce n'est pas du poison, ce n'est pas ça qui va causer le décès de gens.

Enregistrer un commentaire

Votre avis est important