Vert de colère? Alors Chantez avec Pierre Perret:

© Adèle

17 mars 2009

La tendresse remède naturel contre le stress


chaton-noir-et-blanc-joue




Le stress : un fléau trop répandu de nos jours, ça, ce n'est pas un scoop.


La bonne nouvelle c'est le lien de cause à effet entre l'attention donnée, les soins (dans l'exemple: une maman rat) et les changements de comportements observés chez les bébés rats.


Qu'en est-il chez les humains ? (voir la vidéo ci-dessous)


C'est grâce à Michael Meaney et ses recherches approfondies sur le comportement de mamans rats que la relation de cause à effet :"calins = enfants plus sereins" a été établie.


L'inné ou l'acquis : des changements dans les idées reçues...


Les rats et les animaux en général, possèderaient-ils dès la naissance, tout ce qu'ils ont à savoir, ou peuvent-ils apprendre grâce à l'affection, l'attention et l'éducation de la mère ?


Des traits innés comme le fait d'être plus craintif, plus stressé, sont transmis génétiquement, mais, grâce aux travaux de Meaney et de ses collègues, de l'Université de McGill à Montréal, la démonstration du changement de comportement est désormais établie.


Matière Grise (RTBF) a consacré tout un reportage sur le sujet (voir un extrait dans la vidéo ci-dessous 4'30")


Vous pourrez constater que les ratons souvent léchés par leur mère produisent moins d’hormone de stress.
Ils sont aussi plus calmes lorsqu'on les soumet à un stress et leur capacité d’apprentissage est plus importante en comparaison aux autres dont la mère est moins portée à lécher.


Si vous doutez encore, lisez ce qui suit, j'ai reçu cette histoire par mail (merci Pascale), elle daterait de 95, et, après vérification, ce n'est pas une invention Internet :





Le câlin sauveur
Fichier hébergé par Archive-Host.com
Photo publiée dans un article "Rescuing Hug" ( le câlin sauveur). Il décrivait la première semaine de vie de petites jumelles, Kyrie (le point rouge) et Brielle (le point jaune).
Apparemment, elles étaient chacune dans leur incubateur et une des jumelles était très faible et instable et son état inspirait le pire. Une infirmière s'est battue contre le règlement de l'hôpital et a finalement réussi à mettre les deux sœurs dans le même incubateur. Quand les deux petites furent placées ensemble, celle qui était en meilleure santé a immédiatement passé son bras autour du corps de sa petite sœur. Les battements du cœur de la petite se sont immédiatement stabilisés et sa température est redevenue normale. Les jumelles ont survécu et sont pleines de vie. En fait, les deux filles sont retournées à la maison et partagent le même berceau où elles se donnent des câlins. Les jumelles sont maintenant à la maternelle. De plus l'hôpital a changé son règlement et fait maintenant dormir les jumeaux ensemble dans le même incubateur. Ce qui prouve qu'un câlin peut faire le plus grand bien, même sauver une vie !
Cette anecdote a été publiée dans le Worchester Telegram & Gazette (18 novembre 1995), Life Magazine (juin 1996, page 18) et Reader's Digest (mai 1996, pages 155 -156)

Pour terminer, voici la vidéo promise et en bonus, la chanson "La tendresse" de Bourvil, vous vous souvenez ?






Bourvil "La tendresse"

9 commentaires:

Anonyme a dit…

C'est trop joli cette histoire de petites jumelles, attendrissant !!
Pour ce qui est des calins, je pense que Mlle Pouett a tout compris sur la lutte contre le stress et je constate depuis longtemps qu'elle détient la vérité !! alors continuons !!
Gros calin à toi Michepap, merci pour ce bel article.

Christie a dit…

Très bel article en effet.
On a également constaté que les singes élevés en captivité avec leur vraies mamans étaient plus gais, plus débrouillards que ceux élevés avec un substituts (style chiffon ou peluche). Quant à ceux élevés seuls étaient suicidaires.
l'expérience que tu décris montre la même chose.
On a constaté aussi que les enfants abandonnés dans les orphelinats en Roumains présentaient toutes sortes de dysfonctionnements cérébraux, voire mouraient.

Et d'autres expériences viennent infirmer ce fait.
La tendresse est un facteur de développement de la vie en général essentiel.
Bonne journée Mich..
Merci de ta tendresse.

Véro (dietimiam) a dit…

Oh c'est trop mignon.
Un peu de tendresse dans un monde de brut. merci michèle !

Sylvaine a dit…

Et si, en plus d'observer le phénomène chez les enfants, nous l'étendions à nous-mêmes et aux personnes qui nous entourent? Apporter de la tendresse renforce l'estime de soi, partager de la tendresse renforce les liens sociaux, augmente le sentiment de sécurité affective et tout cela favorise une meilleure gestion des émotions et la prévention d'un stress excessif.
Y'a que du bon dans la tendresse!
Merci pour ce joli article:)

Michèle a dit…

@ Martine : c'est vrai que pour Josinette c'est inné, même si elle est à bonne école chez toi!

@ Christie : oui, j'avais lu ça aussi avec les mères en peluche.. tu fais bien de le rappeler, grand merci et bonne journée aussi.

@ Vero : tendresse et bon lait, que demander de plus? :o)

@ Sylvaine : merci et bravo à la super coach : tu résumes tout en une phrase!

tOiN0U a dit…

J'ai été touché par l'histoire des jumelles :)
La tendresse, l'amour, la gentillesse enfin toutes ces choses sont essentiels :)
Enfin, je m'évade un peu mais merci pour ton article !

Emvie a dit…

Merci pour ce petit blog super sympa, j'aime beaucoup la photo des ptits chatons..ma chatte a accouché de trois chatons il a deux ça maintenant deux semaines..ce fût un beau moment..et puis Pierre Perret...j'ai connu ton blog par akamusic et je suis bien content d'être passé ;)

Bonne route !
A bientôt
Emvie sur akamusic

Dieurdieuf a dit…

Coucou Michèle.

C'est vraiment touchant, cette histoire de jumelles. L'époque actuelle a tendance à vouloir séparer les enfants de leur maman trop tôt, hélas.

C'est certain que la tendresse augmente le sentiment de sécurité, la confiance en soi et la zénitude.

Merci pour cet article intéressant.

A très bientôt. Dieurdieuf

Michèle Attention à la Terre a dit…

@ Emvie: merci pour ton passage et surtout, longue vie à ton projet "L'ombre de soi m'aime"

@ Dieurdieuf: coucou, suite à des manoeuvres "incontrôlées", des articles ont été republiés hier, du coup, j'ai droit à de nouveaux commentaires, c'est cool, grand merci.

Enregistrer un commentaire

Votre avis est important