Vert de colère? Alors Chantez avec Pierre Perret:

© Adèle

8 août 2008

GUMBA des taxis gratuits pour visiter Bruxelles


C'est fait, depuis ce jeudi, une dizaine de G.U.M.B.A. (Green Urban Mobile Advertising : publicités urbaines vertes et mobiles): des triporteurs avec chauffeur ont été "lâchés" à Bruxelles en présence du ministre-président bruxellois Charles Picqué. L'initiateur de ce projet, Gauthier Van Reepinghem (GreenMedia) a déclaré :
Nous lançons 10 triporteurs à Bruxelles et nous espérons, si le succès est au RDV, étendre la formule à d'autres villes belges, et en particulier, à la Côte durant les vacances.
Ce transport écologique sera disponible sur des axes touristiques fréquentés comme:
  • le quartier Louise
  • la place Flagey
  • la place du Châtelain
  • le quartier européen
  • le cœur de Bruxelles-ville.
Ce nouveau mode de transport à Bruxelles est non seulement écologique, silencieux, et pour ne rien gâcher, gratuit!! (il est financé par la publicité qui l'habille ;o) Un simple signe de la main et le triporteur s'arrêtera. Cela fait penser aux Velib en France, mais ici, ce n'est pas vous qui pédalez... déçus???
cliquez sur la vidéo ci-dessous pour voir le petit reportage du JT de RTL
Vous avez aimé cet article ? Cliquez sur les étoiles de OUTBRAIN + sur l'icône de votre choix ci-dessous et grand merci !

5 commentaires:

insolite85 a dit…

Bravo Bruxelles qui rejoint...Les sables d'Olonne, mais en faisant nettement mieux puisqu'à Bruxelles ces taxis insolites sont gratuits !
Ici :
http://www.paysdesolonnes85.com/article-10115636.html

luptidej ou Michbelgeek, selon l'humeur... a dit…

Grand merci Insolite, espérons que cela donne des idées à la société Cyclova au niveau de la gratuité!!

Anonyme a dit…

J'aimerais réagir au commentaire d'Insolite85. Effectivement aux Sables d'Olonnes (mais également à Lille, Toulouse ou encore Pau) le service de vélo taxi, en l'occurrence CycloVille est payant.
Les raisons de cette différence sont les suivantes : Tout d'abord, les trajets proposés par CycloVille ne sont pas prédéfinis, en effet, le service est similaire à celui d'un taxi incluant les réservations et le choix pour le passager de décider de sa destination. Ce qui n'est pas le cas de GUMBA qui ne propose que de courts trajets prédéfinis sans possibilité de réservation. De plus, CycloVille fonctionne également grâce à la publicité mais client publicitaire ou pas, le service reste disponible. Si GUMBA propose des trajets gratuits, c'est grâce uniquement à la publicité affichée sur ses "triporteurs", donc pas de publicité : pas de service. CycloVille a donc une vocation différente dans la mesure où le réseau offre un réel service de transport écologique.
CycloVille ne propose pas la même offre, c'est pourquoi le trajet est payant à hauteur de 1€ de prise en main + 1€/pers/km.

Le réseau CycloVille

insolite85 a dit…

Michèle qu'on se le dise, à Bruxelles il s'agit de triporteurs bus (trajet prédéfini) et aux Sables d'Olonne de triporteurs taxis (trajet libre par client), ceci expliquant cela quant au gratuit/payant.
Merci "Anonyme" pour cette précision :)

Anonyme a dit…

la suite toujours à 1€ le km

http://www.cyclopolitain.com/

Enregistrer un commentaire

Votre avis est important